Faire des exercices au repos, c’est-à-dire à propos des effets de l’entraînement isométrique.

Dans le monde du sport, il n’y a rien de plus simple que l’entraînement isométrique. Vous n’avez besoin d’aucun équipement, ni de tenue de sport pour l’effectuer. Vous pouvez le faire dans chaque position, à tout moment de la journée et partout. L’effet ? L’endurance plus élevée et la structure des muscles plus habile.

Les exercices isométriques ne sont rien d’autre qu’un étirement musculaire sans changer la longueur des muscles. En pratique, il s’agit d’exercer les muscles du corps sans mouvement – la résistance seule exercée aux muscles suffit à atteindre des effets désirés.

L'entraînement isométrique

Exemple :

Appuyez les mains contre un mur et tendez les muscles des bras comme si on voulait le déplacer. On ne bouge pas, puisque le mur nous résiste. Tout l’effort consiste seulement à un étirement des muscles  Les muscles devraient se tendre et se détendre alternativement – lors de quelques séries répétées à plusieurs reprises.

L’exercice mentionné ci-dessus développe les muscles des bras et de la poitrine, mais grâce à la gymnastique isométrique, vous pouvez travailler sur une partie de muscles de votre choix. Les contractions isométriques sur lesquelles s’appuie cette forme d’effort est un élément permanent de l’entraînement chez les athlètes de haute performance. Elles sont aussi une base d’exercices de réhabilitation, elles préviennent de défauts de posture et elles apportent un effet antidouleur lors de l’accouchement. De plus, elles donnent des résultats excellents en ce qui concerne la construction des muscles et formation de la silhouette – grâce à elles, le corps devient plus fort et plus mince.

L'entraînement isométrique

L’entraînement isométrique et la construction des muscles

L’entraînement isométrique n’exclut pas de différentes formes d’activité physique. Au contraire – vous pouvez le faire également en tant qu’échauffement avant d’un autre entraînement de musculation ou en plus après des exercices principaux, voir les produit musculation. Les contractions correctement effectuées rendent le processus de construction des muscles plus habile et plus efficace. Un entrainement isométrique singulier peut inclure de différents exercices renforçant la même partie des muscles. Vous pouvez l’effectuer en position debout, assise ou couchée. L’étirement des muscles doit être accompagné par un serrage de poings, une tentative de déchirer ou de détendre quelque chose ou une maintenance du corps dans la même position (par exemple, une chaise).

Un tel effort, même si statique et peu fatiguant, permet de renforcer réellement les muscles, tout en soutenant en même temps leur développement. N’oubliez pas de la respiration lors des exercices. Lors d’une contraction, il nous arrive tout naturellement d’arrêter le souffle  – cependant, ici, le travail doit être soutenu par une respiration régulière, égale. L’entraînement peut être court. Les contractions isométriques particulières devraient durer 3-6 secondes.

Sending
User Rating 5 (3 votes)